RECONVERSION PROFESSIONNELLE.....OU PAS !


25 Oct
25Oct

Selon une étude menée en 2019 auprès de 2083 actifs français âgés de 18 à 64 ans, la majorité des Français (93 %) a déjà songé à faire une reconversion professionnelle, 38 % d'entre eux ont franchi le cap tandis que plus de la moitié y aspire.

Ce que traduisent ces chiffres ? le fait que beaucoup manquent de motivation pour leur travail actuel et que ce dernier ne les comble pas. (voir mon article de blog sur (re)trouver la motivation au travail).

Mais une reconversion : est-ce la bonne solution pour tous ? rien n'est moins sûr!

D'ailleurs très souvent la décision est très difficile à prendre, et pour certains, elle se prend uniquement parce que la situation, la démotivation est devenue intenable. Et lorsqu'elle est prise,  le changement que cela représente et le résultat qui en découle n'est pas toujours à la hauteur des espérances, loin s'en faut.

Alors comment faire ??????

La première question à se poser c'est POURQUOI envisage-t-on de se reconvertir : est ce pour FUIR quelque chose ou est ce pour ALLER vers quelque chose? Très souvent c'est pour fuir quelque choses qui ne convient pas. Et il est difficile de construire quelque chose dans la fuite !

La première phase est donc de définir son nouveau projet , ou son évolution de projet, celui qui permettra d'obtenir ce qui nous manque, de combler le besoin inassouvi. Supprimer un problème, c'est avant tout bâtir un projet avec : des objectifs qu'on se fixe avant de réfléchir aux solutions possibles pour les atteindre. La reconversion peut être une solution , mais ce n'est sans doute pas la seule, ce n'est pas la plus facile, et en tout cas, elle doit répondre aux objectifs forcément (il convient donc de le vérifier).

La deuxième phase : celle du passage à l'action vient ensuite, lorsqu'on est sûr que la solution choisie permettra d'obtenir ce qu'on veut (les objectifs à atteindre).

La première phase est une phase de réflexion constructive, ceux qui ne l'approfondissent pas ont  besoin de 2 ressources essentielles : la capacité d'adaptation, et la sérénité dans la gestion des problèmes non anticipés.

Et vous quelle est votre expérience  ?


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.